De la Vigne à la Cave

 

Le Château de Beaulieu bénéficie d'un encépagement original et varié : 

- les cépages bordelais se partagent les trois-quarts du vignoble : merlot 34%, cabernet franc 22%, cabernet sauvignon 15%, 

- la syrah : 15% (on la trouve le plus souvent dans les vins du Sud-Est et les Côtes-du-Rhône),

- et le malbec (de Cahors) : 10%.

Il permet d'affirmer l'originalité et la typicité propres aux vins du Château de Beaulieu.

Les vendanges sont faites essentiellement à la main, lorsque les raisins sont à parfaite maturité phénolique.

Depuis 1997, la vinification s'effectue dans la nouvelle cuverie, installée dans l'ancienne bergerie. L'aménagement de cette cuverie moderne en béton a permis de contrôler toutes les étapes de la vinification. Le choix de petites cuves a facilité le travail précis de vinification parcellaire.

La méthode de vinification est traditionnelle Bordelaise : macération pré-fermentaire à basses températures, pigeages et remontages, longues cuvaisons.

Le Château de Beaulieu et le Château de Beaulieu-Cuvée de l'Oratoire sont ensuite élevés douze mois en barriques (sélectionnées de manière rigoureuse auprès de cinq tonneliers) dans les chais situés dans les bâtiments de la cour du Château. Des cliquages et bâtonnages sont pratiqués au gré des dégustations régulières des barriques, visant à assurer une parfaite maîtrise de l'utilisation des bois, des assemblages et la finesse de l'élevage.

 ©StephaneKlein

©StephaneKlein

Puis le vin repasse quelques mois en cuves, avant d'être mis en bouteille au Château, un an environ avant sa commercialisation.

L'expression du Terroir, la sublimation du fruit et l'authenticité des vins sont les maîtres-mots de cet élevage talentueux.